Nos Tribunes



Tribune | décembre 2021

Chères rabastinoises, chers rabastinois, si vous nous lisez, c’est que vous souhaitez vous informer sur la vie du conseil municipal.

Dans notre précédente tribune, nous avons publiquement rappelé au Maire que nous pouvions apporter notre contribution constructive à la majorité (www.pourrabastens.fr; Tribunes). Depuis, toujours pas de réponse.

Pareillement, nous n’avons jamais eu de réponse à nos maintes demandes d’information au sujet de contrats d’études lancées par le Maire avec un budget de 160.000€.

Le Maire ne devrait-il pas être à l’aise avec la transparence sur la dépense publique ? Lorsque nous demandons au Maire s’il a un problème avec la transparence, celui-ci va jusqu’à nous avouer en conseil municipal filmé : « Peut-être, ...peut-être ». Qu’y a-t-il à cacher ?

L’opacité est dangereuse parce qu’elle pourrait soulever trop d’interrogations : manque de compétences ? autoritarisme ? Elle inquiète surtout quant aux conséquences dont les contribuables auront à s’acquitter pour faire face aux choix faits par un groupe majoritaire, sans concertation.

La simple lecture de cette page avec six tribunes, pour une commune de 6000 habitants, ne devrait-elle pas inciter le Maire à plus d’humilité, plus de transparence et plus de partage ?

Chères rabastinoises, chers rabastinois, nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année.


tribune | septembre 2021

Notre groupe tient tout d’abord vous souhaiter une très bonne rentrée 2021 malgré le contexte du covid que nous continuons à subir depuis un an et demi.

Notre tribune va revenir sur un problème récurrent : la mauvaise distribution du journal municipal que de nombreux foyers n’ont jamais reçu. Alors que nous avons été isolés depuis mars 2020, ceci accentue le sentiment d’éloignement.

Ceux qui l’ont reçu quant eux, déplorent la tonalité des tribunes de la majorité et des phrases chocs de Mme Madesclair comme « le Rabastinois, aimez-le ou quittez-le ».

Par ailleurs, lorsque vous nous rencontrez ou écrivez, une question revient systématiquement : « mais que fait la Mairie depuis un an ? ». Ce à quoi, nous vous répondons : « Les nouveaux pots de fleurs en ville sont beaux, le camping doit être vendu à la rentrée, la taxe foncière doit augmenter dès cette année, et la majorité continue à se diviser ».

Diriger, c’est choisir, et là où les chantiers fleurissent sur des communes voisines, à Rabastens, il est urgent d’attendre, et de lancer des études (160000€ prévus en 2021). Nous réitérons ici notre main tendue au Maire : « nous avons des compétences et nous sommes prêts à vous aider pour le bien de notre commune ».

Nous restons à votre écoute, toujours fidèles à notre engagement de campagne pour une commune « solidaire et apaisée ».


Tribune | juin 2021

Dans la dernière tribune, nous faisions part de notre investissement dans vie municipale et communautaire pour défendre vos intérêts, respectivement au mandat que vous nous avez confié, et à la confiance que vous continuez, chaque jour plus nombreux, à nous exprimer.

Depuis, nous avons porté votre voix pour la défense du camping municipal, contre la hausse des impôts fonciers. Et ce en vain, face à l’opposition de principe de la majorité qui, de plus, nous accuse de nous opposer à tout alors que sur les 10 délibérations du dernier conseil, nous avons voté contre 2 seulement.

Ceux d’entre vous qui ont suivi les conseils municipaux (à voir sur notre site www.pourrabastens.fr), nous ont fait part de leur constat : « nous sommes dans une situation ubuesque où les compétences sont dans les oppositions, et les blocages dans la majorité ». Cette majorité, dont le maire et le premier adjoint n’ont jamais eu d’expérience sur un mandat antérieur, s’inscrit dans l’opposition systématique à tout argument ou intention positive et constructive. Le manque de compétences et d’humilité conduit cette gouvernance fragile à prendre des décisions qui peuvent mener à des conséquences graves.

Nous continuons à œuvrer sereinement pour la prise de décisions pour l’intérêt général, mais c’est aussi à vous, Citoyens, de demeurer vigilants et solidaires.


Tribune | mars 2021

Depuis huit mois nous les cinq élus de notre groupe voulions faire, avec vous, le point sur l'exercice non indemnisé du mandat que vous nous avez confié. Nous sommes le seul groupe ä n'avoir manqué aucune commission, atelier et conseil, pour assurer votre représentativité à la Mairie et à la Communauté d'Agglomération Gaillac-Graulhet. Nous avons également suivi l'ensemble des formations proposées par l'Association des Maires de France pour nous permettre de travailler de manière qualifiée et constructive. En parallèle nous veillons à vous apporter une information vraie sur notre page Facebook «Engagés pour Rabastens››, que vous êtes de plus en plus nombreux à suivre, et nous ne manquons pas une occasion pour échanger en direct avec vous. Nous avons pour seul souci la défense de vos intérêts, et si les tumultes de la majorité nous désolent, ceux-ci ne nous concernent pas, ainsi que nous l'avons indiqué lors du conseil du 23 janvier. La représentativité élective ne se limite pas à faire acte de présence, elle exige surtout de travailler. Aussi aimerions-nous être plus souvent associés par la majorité. Enfin la démocratie participative suppose avant tout une démocratie représentative qui s'exprime. Elle n'est pas une « tautologie ›› comme nous l'a étonnamment affirmé le premier adjoint lors du conseil du 13 février dernier.


Tribune | décembre 2020

Si l’année 2020 a été marquée par une très longue élection municipale, depuis 6 mois il ne se passe plus rien. La circulation, promis, serait la priorité de toutes les priorités ; après 2 réunions publiques fin juillet, pendant les vacances, la question semble enterrée. Idem pour le développement économique : il fallait voter en toute hâte la création d’une commission qui ne s’est jamais réunie. Aujourd’hui, en pleine crise, nos commerces se trouvent bien seuls. Pour les platanes, on allait voir ce qu’on allait voir, les nouveaux élus devaient trouver des alternatives à un abattage qui a pourtant bien eu lieu. Ne pas tenir compte des recherches des élus précédents par dogmatisme pourrait avoir des conséquences : repousser l’abattage prévu plus tôt fait prendre le risque que d’autres arbres sains soient contaminés, et soient donc abattus dans le futur. Mais houlala, décrire cette réalité c’est être « mauvais perdants » (sic). Cette affirmation qui tourne en boucle vient du groupe de Nicolas Géraud, lequel a toujours dit qu’en cas de défaite électorale, il n’aurait pas assumé ses responsabilités dans l’opposition. Bref... Nous tenions à vous souhaiter de bonnes fêtes, qu’elles vous permettent des moments de respiration qui manquent tant en cette période. Prenez soin de vous, et vivement la fin de cette année 2020 !


Tribune | Septembre 2020

Après une élection marquée par l’abstention, le conseil municipal a été renouvelé par les seuls 2 484 électeurs qui ont participé à ce scrutin. Nous tenons à remercier les 809 citoyens qui nous ont portés dans les urnes et à vous donner les principales informations de ce début de mandat : › Mme MADESCLAIR élue par 161 électeurs est devenue déléguée à la jeunesse avec 194,47€/mois, au même rang que les élus de la majorité, alors que notre groupe ne s’est jamais vu proposer la moindre responsabilité. Cette intégration révèle les alliances non déclarées de l’entre-deux tours. Cette fusion conduit la nouvelle équipe à compter 21 adjoints et conseillers indemnisés. Cela participe entre autres, à l’augmentation pour notre collectivité du coût des indemnités des élus par rapport au mandat précédent. La petite baisse des indemnités du Maire ne suffit pas à couvrir les autres augmentations. › Le groupe conduit par M. BREST s’est positionné dès le premier conseil municipal comme un groupe minoritaire de la majorité. Nous sommes donc le seul groupe d’opposition qui veillera toujours à vous défendre et vous expliquer les conséquences des choix de la majorité. L’information est indispensable au bon fonctionnement démocratique, aussi, nous travaillons à la retransmission vidéo des conseils municipaux afin que vous puissiez suivre les débats.